Moyens de transport pour aller travailler en 2030

Seulement 16 pour cent des travailleurs s’attendent à se rendre au travail en voiture en 2030, selon une nouvelle étude de la société de services immobiliers JLL, qui ouvre la porte à une réutilisation adaptative généralisée du stationnement en sous-sol.

Les bureaux en 2030

En se basant sur les 260 répondants recueillis à TEDx Sydney, l’entreprise a créé un rapport qui examine comment la société envisage l’avenir des bureaux en 2030.

Actuellement, 66 % des travailleurs  se rendent au travail en voiture, bien que les personnes interrogées aient prédit que de fortes augmentations du covoiturage, des transports publics et des véhicules autonomes réduiraient considérablement cette statistique, avec des effets de flux pour le stationnement automobile.

« Cela pose de nouveaux défis quant à la meilleure façon d’adapter ces espaces, avec des solutions possibles, y compris l’agriculture urbaine, les parkings, les studios d’exercice ou même les conversions résidentielles de type entrepôt « , indique le rapport.

Moyens de transport

Vingt-neuf pour cent des personnes interrogées s’attendaient à utiliser des véhicules autonomes pour se rendre au travail, 33 pour cent à utiliser les transports publics et 40 pour cent à marcher ou à faire du vélo.

Selon le rapport, les chiffres affirment que les développeurs doivent construire en vue d’une réutilisation adaptative.

« Avec le passage aux véhicules autonomes et aux modes de transport actifs, la demande de parkings sera plus faible, mais leur faible hauteur sous plafond et le manque de lumière naturelle les rendent impraticables pour la conversion en espaces de bureaux. Les propriétaires et les promoteurs doivent tenir compte du potentiel de réutilisation adaptative des parkings », indique le rapport.

Le rapport indique que les entreprises de technologie sont à l’avant-garde en matière d’aménagement du lieu de travail et que les entreprises peuvent intégrer des éléments de conception simples pour améliorer le bien-être et la productivité des travailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *